La puissance de la Résurrection.

La puissance de la Résurrection.

 

La résurrection est au cœur même de la foi chrétienne. Elle ouvre un chemin et donne sens à la vie chrétienne. Saint Paul écrit : « Si le Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est vide, et vide aussi votre foi » (1 Cor 15,14).

Ces derniers temps, on n’est pas fier de se dire chrétien. Toutes ces révélations d’abus sexuels au sein de l’Eglise nous laissent sans voix ! Comment relever la tête et surtout comment notre institution peut-elle encore prétendre enseigner  la vérité, l’amour et la justice ?

La résurrection vient à notre secours. Elle vient nous rappeler d’abord notre fragilité humaine. « Le Seigneur renverse les puissants de leurs trônes. Il élève les humbles »(Lc 1,52).

Ensuite elle nous apprend que la route du chrétien passe par la mort.  La mort n’est pas un accident de parcours. Elle fait partie du chemin.

Les échecs, l’humiliation et le discrédit ne sont pas étrangers à l’être chrétien.

La résurrection nous entraîne enfin vers la purification qui est un don de Dieu. « Ma puissance donne toute sa mesure dans la faiblesse » (2 cor 12, 9).

Ceci pour dire que le terrible scandale des abus sexuels peut être pour l'Eglise une opportunité  de devenir plus pauvre, plus humble, plus sainte. Son témoignage y gagnera alors en crédibilité. Dans la puissance de la résurrection.

« Donc je me complais dans les faiblesses, les insultes, les contraintes, les persécutions, et les angoisses pour Christ ! Car lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort » (2 Cor 10, 10).

 

Abbé Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen de Barvaux.

 

Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen

Chris BUTAYE, Curé de Durbuy.