Vers l'unité pastorale.

Vers l’unité pastorale.

 

Nos communautés chrétiennes sont organisées en paroisses, les paroisses en secteurs, les secteurs en doyennés et les doyennés en diocèses. C’est ainsi que le diocèse de Namur comprend 30 doyennés et que le doyenné de Barvaux est composé de trois secteurs : Durbuy, Erezée et Manhay.

Il fut une époque, pas très lointaine – 2008 – où l’actuelle commune de Durbuy comptait trois secteurs pastoraux : Durbuy, Barvaux et Bomal. Les pratiquants devenant de moins en moins nombreux et les prêtres mêmement, on a dû procéder à des regroupements avec tous les avantages et les inconvénients qui en découlent.

Cette réorganisation, dans notre diocèse, a pris le nom de « Chantier paroissial ». Il ne s’agit pas de fusionner les paroisses mais d’induire une dynamique nouvelle. Le but est de faire appel à toutes les ressources locales pour un christianisme plus attentif aux réalités du terrain, plus proche des gens. Le pape parle d’aller vers les périphéries et y apporter la joie de l’évangile, celle-là même qui nous fait vivre. C’est une véritable refondation de nos communautés qui sont appelées à redécouvrir et accomplir leur mission : témoigner du Christ en paroles et en actes. L’Eglise ne roule pas pour elle-même ni pour sa propre survie, mais pour être l’écho de l’évangile dans le monde. Le premier pas à faire est celui de l’unité. « Qu’ils deviennent parfaitement un afin que le monde sache que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé »  (Jn 17, 23).

Ce dimanche 3 décembre 2017, toutes les paroisses du secteur, convoquées par le vicaire épiscopal, se rassemblent pour entrer dans cette démarche d’unité. Ne dit-on pas que l’union fait la force ?

 

Abbé Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen de Barvaux.

 

 

 

 

Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen

Chris BUTAYE, Curé de Durbuy.