Une excursion à Pékin.

 

 

Franchement, je n’avais jamais imaginé accomplir un jour un voyage en Chine. Si j’y suis allé, c’était uniquement pour des raisons familiales exceptionnelles : ma filleule rwandaise s’est installée à Pékin et ça faisait 23 ans que je ne l’avais pas revue !

Pékin est une ville très moderne mais pleine de contradictions. Une mégapole de 21 millions d’habitants, deux fois la population de la Belgique, une fourmilière. Des quartiers huppés, meilleurs que le meilleur de Bruxelles, et des agglomérations aux allures de bidonvilles.

Ce qui a le plus retenu mon attention, c’est l’Eglise catholique de Pékin. Le Père Simon ZHU est curé à la cathédrale de l’Immaculée Conception. C’est lui qui m’a accueilli le jour même où il recevait deux jeunes prêtres chinois, nouvellement ordonnés aux Etats-Unis.

L’église était comble. Une communauté intergénérationnelle, accueillante et dynamique. Des lecteurs, des catéchistes, de nombreux choristes et surtout des adultes qui se préparent à recevoir le baptême. Une Eglise au rythme de Vatican II et qui n’a rien à envier à nos paroisses en plein déclin.

Toutefois, une certaine appréhension pour cette Eglise en pleine renaissance : que le Vatican relance les relations diplomatiques avec Pékin au risque de froisser des générations de chrétiens qui ont souffert de la persécution communiste et qui militent, dans cet empire très matérialiste, pour une culture ouverte aux valeurs chrétiennes.

 

 

Abbé Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen de Barvaux.

 

 

Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen

Chris BUTAYE, Curé de Durbuy.