Une politique pour la paix.

Une politique pour la paix.

 

L’année 2016 aura démontré, s’il en était besoin, que notre société est en crise. L’Occident vit entre guerre et paix tandis que plusieurs nations de par le monde sont déchirées par des troubles politiques et une récession économique sévère. Le pape François fait le constat qu’ « aujourd’hui, malheureusement, nous sommes aux prises avec une terrible guerre mondiale par morceaux ». L’année 2017 ne présage rien de bon avec l’horrible attentat qui a frappé Istanbul le Jour de l’An.


Dans son message pour la 50ème Journée Mondiale de la Paix, le pape explore les voies de la non-violence comme « style d’une politique pour la paix ». Voici les vœux qu’il nous adresse :

« Au début de cette nouvelle année, je présente mes vœux sincères de paix aux peuples et aux nations du monde, aux Chefs d’État et de Gouvernement, ainsi qu’aux responsables des communautés religieuses et des diverses expressions de la société civile. Je souhaite la paix à chaque homme, à chaque femme ainsi qu’à chaque enfant et je prie pour que l’image et la ressemblance de Dieu dans chaque personne nous permettent de nous reconnaître mutuellement comme des dons sacrés dotés d’une immense dignité. Surtout dans les situations de conflit, respectons cette « dignité la plus profonde » et faisons de la non-violence active notre style de vie ».

 

 

Abbé Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen de Barvaux.

Écrire commentaire

Commentaires: 0
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen

Chris BUTAYE, Curé de Durbuy.