L'espérance chrétienne.

 


 

L’espérance chrétienne.



La période de l’Avent nous prépare aux festivités de Noël. C’est un moment propice pour cultiver la vertu de l’espérance. Et nous en avons grandement besoin ces jours-ci avec les tensions que nous traversons.

 


Pour un chrétien, l’espérance naît d’une parole - parole d’honneur de Dieu, - une promesse de bonheur.

Les livres sacrés multiplient les exemples d’hommes et de femmes qui ont su garder l’espoir alors que tout s’effondrait autour d’eux.

Tel Jérémie qui a connu la prise de Jérusalem par Nabuchodonosor et la déportation de ses concitoyens à Babylone. Telle Esther, une juive forte et croyante qui risqua sa vie pour sauver son peuple de l’extermination.

Gardez courage ! «… Redressez-vous et relevez la tête, car votre rédemption approche » (Luc 21, 28).



Et pour être ferme, l’espérance chrétienne ne se fonde pas sur une idée, si noble soit-elle, mais sur une personne, le « Messie attendu, le Prince de la paix… », Jésus lui-même.

 


« Au lieu de maudire les ténèbres, allume donc une petite bougie ».
L’espérance n’est pas passive. C’est un engagement à préparer le retour du Messie et l’avènement d’un monde meilleur par des paroles et des actes de justice et d’amour.

 

Bonne préparation à Noël !

 

 

Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen.

Écrire commentaire

Commentaires: 0
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen

Chris BUTAYE, Curé de Durbuy.