La patience du Pape.

Le pape François avait convoqué le mois dernier un synode extraordinaire des évêques. Cette assemblée était très attendue étant donné les graves questions à l’ordre du jour, touchant la famille. Dans l’enceinte du Synode, les débats ont été très animés et plusieurs tendances fort divergentes se sont clairement manifestées.  

Dans son mot de clôture, le pape décrit 5 tentations qui ont secoué l’assemblée synodale.

1- La tentation du raidissement hostile, de vouloir s’enfermer dans la lettre, à l’intérieur de la loi, dans la certitude de ce que nous connaissons…

2- La tentation d’un angélisme destructeur qui, au nom d’une miséricorde traîtresse, met un pansement sur les blessures sans d’abord les soigner.

3- La tentation de transformer la pierre en pain pour rompre un long jeûne… et aussi de transformer le pain en pierre et la jeter contre les pécheurs…

4- La tentation de descendre de la croix pour contenter les gens… 

5- La tentation de négliger les fondements de la foi en utilisant une langue minutieuse et un langage pour dire tant de choses et ne rien dire…

Jusque là, rien de grave. Aux yeux du pape, ces tentations et ces contradictions sont naturelles.

« …si Jésus a été tenté, ses disciples ne doivent pas s’attendre à un traitement meilleur. Personnellement, j’aurai été très préoccupé et attristé s’il n’y avait pas eu ces tentations et ces discussions animées… ».

Et le pape qui attendait des ouvertures pratiques pour apaiser le Peuple de Dieu se voit obligé de patienter : « Nous avons encore un an pour mûrir, avec un vrai discernement spirituel, les idées proposées et trouver des solutions concrètes à tant de difficultés et d’innombrables défis que les familles doivent affronter, à donner des réponses à tant de découragements qui entourent et étouffent les familles. » 

Patiemment, nous attendrons, nous aussi avec le pape François, le Synode ordinaire qui sera convoqué pour octobre 2015.

 

Abbé Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen.

Écrire commentaire

Commentaires: 0
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen

Chris BUTAYE, Curé de Durbuy.