Appelés au bonheur.

Nous allons célébrer la Toussaint, la fête de tous les saints. De l’évangile s’énonce une parole comme une source d’eau jaillissante, un vœu de    bonheur : « Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux ».

 

Et sur le chemin du cimetière, on se souvient du passé, un passé habité par des souvenirs tendres de figures qui ne sont plus. Et on se projette en un avenir  illuminé par ce vœu divin : « Heureux ceux qui pleurent, ils seront consolés ». Parfois une larme nous échappe, brouillant notre regard. Alors le paysage colorié par l’automne  s’égaye soudain en un tableau de maître. Un appel au bonheur.

 

« Voyez comme il est grand l’amour dont le Père nous a comblés : il a voulu que nous soyons appelés enfants de Dieu - et nous le sommes … Ce que nous serons ne paraît pas encore clairement… Lorsque le Fils de Dieu paraîtra, nous serons semblables à Lui parce que nous le verrons tel qu’Il est. Et tout homme qui fonde sur Lui une telle espérance se rend pur comme lui-même est pur ». Oui ! « Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu ».

 

Joignons-nous à cette foule immense dont parle saint Jean : « Ils viennent de la grande épreuve. Ils ont lavé leurs vêtements. Ils les ont purifiés dans le sang de l’Agneau ».

 

 

Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen.

Écrire commentaire

Commentaires: 0
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen

Chris BUTAYE, Curé de Durbuy.