La jeunesse du pape.

Vous avez bien deviné. Il ne s’agit pas de l’âge du pape François mais bien de ces jeunes qui, régulièrement, parcourent des milliers de kilomètres à la rencontre du pape. Aux dernières JMJ (Journées Mondiales de la Jeunesse) tenues à Rio de Janeiro au Brésil, ils proclamaient fièrement : « Nous sommes la jeunesse du pape ».

 

Jean-Paul II avait eu l’idée, dès les années 80, de rassembler les jeunes autour d’un idéal : l’évangile. Depuis, c’est devenu une institution au retentissement international dont les médias raffolent. 

 

Le pape François ne s’est pas dérobé à ce rendez-vous déjà programmé par Benoît XVI. Il a fait plus. Il a voulu aller à la rencontre des pauvres des favelas et visiter le foyer des toxicomanes ouvert par les moines franciscains. Un voyage exceptionnel où la petite voiture qui le transportait s’est égarée dans les quartiers populaires, mettant ainsi le pontife au contact de la vie réelle des citadins.

 

« Je n’ai ni or ni argent, mais je vous apporte ce qui m’a été donné de plus précieux : Jésus Christ !», a-t-il déclaré au peuple brésilien et au million et demi de pèlerins qui l’attendaient en terre latino-américaine.

 

Le pape se veut mobilisateur : "Les jeunes dans les rues veulent être les acteurs du changement. (...) Ne restez pas au balcon de la vie. Jésus n'y est pas resté. Il s'y est engagé ! Engagez-vous y comme l'a fait Jésus", leur a-t-il lancé.

 

Près de chez nous, c’est à Maubeuge que les jeunes, Français et Belges, se sont retrouvés pour vivre l’événement planétaire. A la fin de ce qu’ils ont appelé « Samb’Rio », ils partent déterminés à travailler à la nouvelle évangélisation  : « Allez dans le monde entier, faites des disciples », reprennent-ils en chœur.

 

Le spectacle est terminé. Que restera-t-il de ces journées   autour du pape ? Sommes-nous disposés à nous engager avec les jeunes ?

 

                                                 Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen
Daniel NAHIMANA, Curé-Doyen

Chris BUTAYE, Curé de Durbuy.